RIM Boulogne-sur-Mer SCANNER


Préparation spécifique à l'examen :

La réalisation d'un scanner ne nécessite habituellement pas de préparation spécifique, en particulier pour tous les examens à visée rachidienne ou orthopédique.

Le scanner utilisant des Rayons X et dans un certains nombres de cas pouvant être effectué avec une injection iodée par voie intraveineuse ou intra-articulaire, des précautions particulières s'imposent en cas d'allergie, de grossesse ou d'allaitement, de diabète, d'insuffisance rénale ou de pathologique thyroïdienne : se reporter aux chapitres spécifiques correspondants.

Il peut être proposé pour les explorations abdomino-pelviennes selon les cas, une ingestion préalable d'un produit de contraste (hydrosolubles) permettant d'opacifier les structures digestives (à boire la veille voire juste avant l'examen).

Même en cas d'injection de produit de contraste, le jeûne n'est habituellement plus recommandé pour la réalisation des scanners. Dans les rares cas où le jeûne serait préconisé (notamment explorations digestives pour étude gastrique ou duodénale, entéroscanner ou coloscopie virtuelle), se reporter au chapitre correspondant.

Une place particulière doit être faite pour les scanners réalisés avec coloscopie virtuelle : il s'agit d'un examen qui vise après une acquisition scanographique abdomino-pelvienne le plus souvent sans injection, à reproduire l'exploration de l'intérieur du côlon (gros intestin) comme si on réalisait une coloscopie optique (ou vidéo-endoscopie, examen réalisé par les gastro-entérologues, souvent proposée avec anesthésie générale). Cette technique en plein développement reste en cours d'évaluation pour la recherche et la détection des polypes coliques précurseurs des cancers colorectaux.

Cette technique a l'avantage de ne pas nécessiter d'anesthésie générale, peut être pratiquée en ambulatoire sans hospitalisation, même chez les patients sous anticoagulants (la prise d'anticoagulants contre-indique la résection de polype au cours des vidéo-endoscopies optiques). La fiabilité de la coloscopie virtuelle a été démontrée lorsqu'une préparation spécifique a été parfaitement suivie par le ou la patient(e).

La préparation consiste (comme en coloscopie optique) à nettoyer l'intérieur du côlon en associant un régime sans résidus, une diète hydrique, et une prise de laxatifs (cette préparation est assez similaire à celle d'une coloscopie optique mais le type de laxatif utilisé est différent pour la coloscopie virtuelle). On y associe une prise de produits de contraste à ingérer la veille de l'examen permettant un marquage des selles résiduelles afin de les différencier des polypes. L'ensemble du protocole de préparation est intégralement remis au patient plusieurs jours avant l'examen, une consultation préalable étant proposée afin de répondre à toutes les questions concernant l'examen et sa préparation.

Le jour de l'examen il est demandé au patient de rester à jeun et une insufflation d'air par simple canule rectale est réalisée afin de distendre le côlon et de permettre à un logiciel informatique une navigation 3D (circulation virtuelle à l'intérieur de la lumière colique qui reproduit la progression vidéo-endoscopique).

Une illustration en est donnée sur le vidéo-clip ci-dessous montrant la présence d'un petit polype.

Polype en navigation 3D vue antégrade
Polype en navigation 3D
vue antégrade
Polype en navigation 3D vue rétrograde
Polype en navigation 3D
vue rétrograde
Polype en navigation 3D vue ouverte
Polype en navigation 3D
vue ouverte

Dernière mise à jour : 31-01-2011  

 

Accueil - Infos pratiques - Equipe - Prise en charge - Rendez-vous - Préparation aux examens - Précautions - Résultats - Examens - Charte & label qualité - Liens - Contact

 

© 2008 - 2017 RIM  Radiologie Imagerie Médicale - Mentions légales
Radiologie Imagerie Médicale
accueil Plan du site Liens
Accueil Plan site Liens

 

Radiologie Imagerie Médicale
17, rue Montjoie
62280 Saint-Martin-Boulogne

Tél : 03.21.31.51.47
Fax : 03.21.83.42.77

 

Email  Contact
Recherche :